Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus tard j'aimerais...

Publié le par Lullabaloo

Petite introspection ce soir, je dois dire que beaucoup de choses me passent par la tête ces derniers temps : "suis-je unedeep-breath.jpg bonne sage-femme ?", "que faire pour m'améliorer et rester objective au maximum sur ma façon d'exercer ?", "vers quel type de pratique m'orienter (salle d'acc, consultations...) et quand ?"

Bref là tout de suite je me dis que plus tard j'aimerais être polyvalente mais pas trop, histoire de pouvoir tout de même approfondir certaines spécialités.

Pourquoi pas bosser à la fois en salle/à l'hôpital pour "garder un pieds dans la pratique pure" et à la fois assurer des consultations en libéral : les consult' de grossesse, les consult' de contraception des jeunes filles/suivi gyneco. Mais alors peut on maintenir un cabinet de la sorte ? en y étant de façon "partielle" ? Je ne pense pas... Voici ce qui me tentent bien mais j'ai peur de ne pas être à la hauteur de mes ambitions...

Puis quel hôpital/clinique choisir...? J'aimerais un endroit avec une (des !) salle bien-être/nature avec de vrais accouchements physio où j'aurais toute une palette de possibilités à proposer à la future maman qui accouche avec son conjoint (des positions, de l'eau, de la détente et de l'intimité), puis biensur disposer de salles plus médicalisées si nécessaire et pour ceux qui veulent... Bref avoir le choix quoi ! J'aimerais de la physio tout de suite mais j'entends partout qu'il faut que je vois de la patho/de grosses maters/une pratique protocolisée pour être une bonne sage-femme PUIS je pourrai peut être songer à ce que j'aimerais vraiment faire...

Commenter cet article

lolo 15/10/2010 02:45



Félicitation pour tes textes, je crois que chacune d'entre nous.. on s'y retrouve un peu. Merci.


Tu es une vrai passionnée, c'est motivant de voir des gens comme toi.


Juste pour info, je suis comme toi, à fond physio, mais le hasard m'a amené a bosser dans une structure tres tres patho (la plus grosse mater de l'ile de Mayotte), et meme si je n'ai pas du tout
aimé, qu'est ce que j'ai appris! Aujourd'hui, je le suis tournée vers une activité en dispensaire, essentielemnt axée sur la consultation, mais je ne regrette en aucun cas mon passage dans
l'antre de la patho...


Donc laisse toi porter, tout en saisissant les occasions... C'est mon ptit conseil! :)


Bises de Sf et bonnes continuation...


http://loloatraverslemonde.over-blog.com/


 



Lullabaloo 15/10/2010 20:53



Bonsoir Lolo ! Tout d'abord un grand merci pour tes encouragements et surtout ton passage m'a permis de découvrir tes belles aventures sur ton blog.


Ton parcours est incroyable et ton expérience à Mayotte a du être super enrichissante (et impressionnante ! j'ai lu ton article dessus ;-) )


Tu as raison, il faut saisir l'opportunité, je pense m'exiler aussi et je postulerai dans de plus grandes structures pour par la suite m'orienter vers ce qui me tentera vraiment. Merci pour ton
message, les conseils de SF c'est l'idéal !


Bises, très bonne continuation et félicitation pour tout ce que tu apportes au dispensaire !



M-j 30/09/2010 18:48



Coucou collègue de promo,


Je vois que jene suis pas la seule à me poser des questions sur cet avenir "incertain" et à cogiter +++. Moi aussi on me donne plein conseils et il st difficile de fairel part des choses,
notamment avec la conjoncture actuelle de poste très difficile à trouver ... si tu veux repapoter de tout çà je le ferai avec plaisir comme çà on se donnera du courage!!


Bisou et bon courage !!



Lullabaloo 30/09/2010 22:13



Yeahhh, ben écoutes rassurée que ce soit pareil pour toi, avec plaisir pour qu'on en reparle en private ça nous encouragera ! sinon sois discrète pour le blog j'essaye de rester "anonyme" autant
que possible (surtout avec des ércits de gardes et de stages...) ;-) bisous miss à très très bientôt



Lise1282 30/09/2010 14:20



Nous avons des professions tellement "emotionelles" que nous avons moins le droit que les autres de nous tromper...au risque de nous "brûler les ailes" , de vivre des choses que nous ne sommes
pas forcément apté à supporter à un moment de notre carrière...


Prends ton temps et un jour ce sera la révélation, mon vécu est un peu bête mais je vais te le raconter quand même.


J'étais en en chirurgie quand une petite mamie est entrée pour se faire amputée de deux orteils a cause d'un diabète mal géré. Elle était effondrée, me disait que si elle avait su elle aurait
fait plus attention....et je suis sortie de sa chambre en me disant : mais ma place n'est pas à lui faire ses pansements d'amputations...j'aurai dû être là bien avant que ça arrive...et voilà une
infirmière spécialisée en prévention est née ce jour là


 



Lullabaloo 30/09/2010 17:23



Enorme la révélation !!! c'est chouette comme histoire.


Pour ma part mon aboutissement professionnel serait le libéral, quoiqu'il en soit c'est trop tôt et j'attend que les choses bougent (comme il y a de moins en moins de gynécologues et que depuis
cette année nous sommes aptes à suivre les femmes en dehors de la grossesse pour leur suivi gynéco physio et bien les choses seront peut être un peu plus facilitées pour que l'on exerce en
libéral... qui sait ?).


On verra bien, parfois il faut se lancer (en préparant un peu le terrain quand même ) puis c'est en comparant que je
pourrai apprécier tel ou tel endroit... J'ai des projets plein la tête et de toute façon dès qu'ils aboutiront ils seront signalés sur ce blog


Merci Lise d'avoir partagé ton expérience !


biz


 



lise1282 30/09/2010 00:26



C'est une belle introspection et un sacré choix d'avenir à prendre...Je suis infirmière et à mon sens ce n'est pas faire de l'hospitalier "protocolisé" qui conditionnera la qualité de ta
pratique...une expérience nécessaire...peut être...ce qui fait ou ferra de toi une bonne SF....je ne pense pas...


La façon dont tu vis ta profession fait de toi une bonne professionnelle et visiblement tu la vis plutot bien ....Laisse
toi le temps d'expérimenter et n'hésite pas à "toucher" à tout


Moi j'ai laissé tomber l'hospi pour faire de la prévention...j'ai l'impression que ma place est là....mieux vaut prévenir que guérrir !


Bon courage à toi



Lullabaloo 30/09/2010 12:24



Merci Lise, c'est bon à entendre ce que tu dis là ! C'est pas évident, c'est sure, mais au fond de soi on a finalement toujours la réponse... je pense l'avoir mais étant jeune SF j'hésite sur
toutes les expériences qui peuvent m'être offertes.


Et au fond, ce qui me revient souvent c'est de me dire "si je vais dans une grosse mater, de niveau 3, avec bcp de patho etc... ne vais-je pas être dégoutée et découragée ?" je n'ai absolument
pas envie d'en arriver à ce stade là car il est difficile par la suite de se re-sentir bien dans ses baskets au boulot après... Donc peur de faire un faux pas !


Je sais que cela serait enrichissant et très formateur (de travailler en niveau 3), le compromis peut éventuellement se faire sur le choix du niveau 3, peut être qu'il vaut mieux choisir une
structure qui ne dépasse pas les 2500 accts bref à méditer !