Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des gardes bien chargées !

Publié le par Lullabaloo

Je viens de terminer un de mes stages en salle de naissance dans une petite clinique et c'est à croire que les femmes enceintes se sont toutes données rendez-vous en ce moment !

Déjà la place dans le service est assez restreinte : 3 vraies salles d'accouchement et 1 autre salle moins équipée appelée "d'examen" ou de "consultation". (Souvent l'une des salles d'acc est récquisitionnée quand on a bcp de consultations).

Et comme bien souvent c'est dans ce genre de période que l'un des médecins, appelons le Dr Tartempion, n'est pas là de la semaine ce qui signifie que l'on doit s'occuper de toutes ses consultations de terme (qui arrivent toutes en même temps) + RCF (rythme cardiaque foetal). Et cerise sur le gateau : c'est aussi la période ou telle auxiliaire puericultrice ne veut pas bosser ou a pleiiiins d'autres trucs à faire plutôt que de venir faire les premiers soins du bébé lors de l'accouchement....

Bref la journée commence, déjà 3 patientes en travail dans les salles, les dossiers n'ont pas encore été mis en ordre car elles sont arrivées en même temps 20 min avant la fin de la garde de la SF que l'on relève. Une autre patiente attend pour une consultation de terme. On s'active, on passe faire le point avec nos patientes et on ordonne nos dossiers (moi et la SF), on prépare les bilans à mettre à jour pour celles qui vont acoucher puis on voit chacune nos conduites à tenir pour  nos patientes.

La première patiente est déjà là depuis 6-7h du matin, elle est perfusée, sous péri etc etc... je la connais déjà de sa consultation de terme de la semaine passée car Dr Tartempion était encore absent donc je m'en étais occupée. Elle est toute souriante et soulagée d'être à la clinique car son premier bébé était né à la maison, elle n'avait pas eu le temps d'arriver à la clinique. Pour la petite histoire les pompiers et le médecin du samu avaient préféré faire l'accouchement à domicile car ils disaient voir la tête du bébé mais tenez vous bien cela a mis... 2h avant que l'expulsion soit terminée. Elle n'aurait pas été examinée une seule fois donc le col n'était certainement pas complètement dilaté. Pour finir elle a eu une épisio et le placenta ne s'est pas décollé donc ils se sont enfin décidés à aller à la clinique... Enfin voilà elle en garde un très mauvais souvenir et l'équipe du samu un sentiment de "fierté" d'avoir fait pour la 1ère fois un accouchement...

La seconde patiente est enbébés salle sous monito à mon arrivée, c'est une 2ème pare (2ème enfant), son 1er accouchement s'est soldé par une césarienne à 7cm pour présentation de la face. On a donc un utérus cicatriciel et, honte à moi, je ne me rappelle plus la raison pour laquelle on doit la déclencher (la raison n'étant peut être pas valable à mon goût donc du coup elle a du me sortir de la tête...) quoiqu'il en soit elle commence à contracter mais c'est très léger donc on lui trouve une chambre ou elle va pouvoir s'installer et déambuler tranquillement car déclencher sur un utérus cicatriciel ça se fera un peu plus tard ! Pour le moment on libère la salle pour une patiente en travail (2ème pare) qui attend en chambre.

La 3ème patiente est dans la dernière salle d'accouchement, c'est aussi son 2ème bébé, elle est aussi en travail et elle contracte bien, elle veut attendre encore un peu pour la péri. Elle est aussi adorable, elle aime bien être rassurée car son 1er l'accouchement s'est fini en forceps avec une épisio à 20 points de sutures (!) que l'on voit très bien.

La 4ème dame est donc aussi une deuxième pare, c'est celle qui est sous monito dans une chambre de la maternité et qui attend d'aller en salle. Je la  connais aussi car j'ai également fait sa consult de terme à 2 reprises (elles viennet toutes les semaines revoir Dr Tartempion lors du dernier mois, et ça faisait 2 semaines qu'il était absent...), elle a un franc-parlé incroyable, c'est parfois très "rentre-dedans" mais je trouve ça marrant, on s'entend bien et on rigole bien toutes les 2. Autant dire que je me réjouis de toutes ces adorables patientes !

Le tour est fait, je ne détaillerai pas les consult d'urgence que l'on a fait à droite à gauche entre temps sinon je n'ai pas fini !

Ma première patiente fait comme prévu le "TGV" (courant dans le vocabulaire des SF, cela signifie que c'est un accouchement très rapide) après la rutpure artificielle des membranes, forcément la péri fonctionne moins bien quand ça va très vite et c'est un peu la panique pour Mme car elle se remémore son 1er accouchement chez elle et au vue de son comportement c'est comme si elle le revivait à nouveau ! Je tente de la calmer avec la SF en la rassurant un maximum, entre temps on s'installe, pas d'auxiliaire puer en vue (et qui ne vient quand on la prévient qu'un accouchement salle 1 se fait) donc la SF prépare la table chauffante pour le bébé pendant que je m'habille et commence à guider ma patiente pour la poussée. Bébé arrive en 3 contractions, la maman est en panique car elle est toujours quasiment encore à domicile dans sa tête. Pour le périnée, une toute petite déchirure qui nécessitera 2 points et je la réinstalle au calme avec son bébé.

Dans l'autre salle (avec la 4ème patiente qui a pu être installée) les contractions sont bien douloureuses, on prépare pour la péri à la demande de Mme. En salle 3 (3ème patiente) les contractions deviennent aussi difficiles à gérer donc préparation pour la péri aussi.

J'avance quand même les dossiers entre temps histoire qu'on ne se retrouve pas le bureau submergé de paperasse...

L'anesthésiste arrive, péri à la salle 3 puis on enchaine en salle 2. Les patientes sont soulagées.

Salle 2 la rupture des membranes se fait spontanément juste avant que je la fasse ! du coup bébé appuie bien et le col cède. On ne tarde pas à s'installer, toujours pas d'auxiliaire qui répond à notre appel (!). 20 minutes plus tard bébé est là, il va bien donc je le laisse en peau à peau avec sa maman le temps de faire la délivrance du placenta puis je vais lui faire ses premiers soins (la table bébé est dans la même salle à 2 mètres de la table d'accouchement donc ça va), sans oublier les prélèvements pour strepto B. 

Ma première patiente de la salle 1 qui a accouché est transférée dans sa chambre et la dame qui était dans le service (et qui a un utérus cicatriciel) est donc installée dans cette salle. Je l'installe, la réexamine et  la perfuse. Ses contractions sont légèrement plus fortes que ce matin mais très irrégulières. On commence le synto TRES doucement.

En salle 3 la patiente est à dilatation complète bébé est déjà en OP (Occipito-pubien, soit la meilleure position pour sortir) mais doit encore laisser la tête descendre donc je propose à Mme de s'asseoir et on attend encore un peu.

30 minutes plus tard on s'installe aussi, je redemande à une auxiliaire puericultrice si elle veut bien venir m'aider pour cet accouchement et apparemment elle compte venir cette fois ! ouf ! On est donc prêtes (moi et la patiente) et la celle ci pousse super bien. Je laisse la tête assouplir au maximum le périnée pour lui épargner à nouveau une épisio dont elle garde un très mauvais souvenir. Bébé arrive, le placenta dans la foulée donc je fais quand même les premiers soins le temps que l'auxi arrive. Pour le périnée il n'y aura que 3 points d'une déchirure superficielle donc on s'en sort bien.

Je surveille les nouvelles accouchées et ma patiente salle 1 qui commence à avoir des contractions régulières (avec le minimum de synto tjrs).

La journée se termine et les 3 patientes accouchées sont ravies de leur accouchement et me remercient chaleureusement, ce qui me fait juste énormément plaisir. Avoir de la reconnaissance sur notre implication dans leur accouchement nous permet d'aimer ce que l'on fait. Pour ma part, après être passée les voir avant mon départ de garde, l'émotion est vive (non ne pleure paaaas !!!)




Commenter cet article