Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mobilité obstétricale [partie 1] Introduction

Publié le par Lullabaloo

 

C'est un sujet "phare", "à la mode" presque tout comme le sujet de l'accouchement à domicile. Les parents sont de plus en plus demandeurs, envie de faire comme on veut, suivre son instinct, se réaproprier son accouchement. Moi je trouve que c'est une très bonne chose, il y a des limites à connaître, une certaine objectivité de la part des parents, de la sage-femme et parfois du médecin.
Pour le moment, je ne vais pas approfondir ce sujet ici, mon but est de faire un article sur la mobilité obstétricale ou plus clairement les positions idéales à prendre de la fin de grossesse à l'accouchement.

Prendre diverses positions lors de son accouchement, c'est tout à fait possible mais suivant quelques conditions non négligeables : généralement pas de péridurale (quoique, c'est toujours négociable), une sage-femme qui a la connaissance et la pratique (et l'ouverture d'esprit !) pour vous guider donc également une équipe compréhensive, un équipement "adapté" (mais on peut toujours s'arranger sans), pas de contre-indications au niveau de la grossesse et du travail (forcément...).


Donc dans le cas d'une grossesse qui s'est bien déroulée, un début de travail des plus normal, pourquoi pas déjà avoir eu d'autres enfants par voie basse... Et bien on peut suivre un schéma qui se base sur un grand principe : la gravité !

On va tout simplement aider le bébé à descendre selon sa progression au niveau du bassin.

Il faut donc de prime abord évoquer le bassin et une facette de son anatomie pour mieux visualiser la descente du bébé par la suite :


bassin--2-.JPG
Voici un bassin divisé en 3 détroits :

bassin-et-detroits2.jpg 

- Le détroit supérieur => là ou le bébé "s'engage" dans le bassin, en fin de grossesse sa tête peut déjà y être engagée, comme ici par exemple :

bassin-et-detroits.jpg

- Le détroit moyen, l'endroit où le bébé va continuer de s'engager pendant le travail et également effectuer une rotation (sa façon de s'adapter au bassin et de progresser dans celui ci)

- Le détroit inférieur => de "dégagement" du bébé, c'est lorsqu'il est bien bas dans le bassin, qu'il appuie et provoque la sensation de "poussée".

Les diverses positions vont aider à l'engagement du bébé, sa rotation puis son expulsion tout en protégeant le périnée.

Vous pouvez ensuite aller consulter (dans l'ordre) : la mobilité obstétricale en prénatal, lors du travail le détroit supérieur, le détroit moyen puis le détroit inférieur

Commenter cet article