Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sage-femme c'est aussi cela...

Publié le par Lullabaloo

La poche des eaux s'est rompue à 15-16 SA, elle nous raconte qu'elle a été hospitalisée, que chaque jour on venait lui faire une écho pour lui dire que le coeur battait et que ce bébé s'accrochait malgrè le fait qu'il n'y ai quasiment plus de liquide (--), on ne lui a donc dit à aucun moment, clairement, que ce bébé ne pourrait survivre avec une poche rompue si tôt. Ils l'ont gardé, lui ont fait des échos, elle ne comprenait plus trop, jusqu'à cette nuit là où elle a pris ses clik et ses clak et s'est "enfuit" du service.

Elle est ainsi arrivée chez nous, le médecin a donc été clair : ce bébé n'allait pas pouvoir survivre et ce qu'il reste à faire est de l'aider à sortir de son ventre pour éviter divers risques infectieux (à la maman, bien entendu...), de plus, son petit coeur s'est à présent arrêté, elle est à 18 SA.

deep-breath.jpgJe prend donc la relève pour la nuit, ma collègue me transmet rapidement cette histoire (la patiente est 1 étage en dessous), les comprimés de mifégyne ont été donnés et le cytotec est commencé le lendemain matin, elle me dit donc que ce n'est à priori pas pour moi cette nuit sachant que je n'irai mettre le cytotec que demain matin à 6h.

Je décide de descendre en fin de soirée voir la patiente (le couple) pour me présenter et avoir un apperçu de la situation, voir comment elle se sent etc... je n'ai pas le temps d'y aller que l'on me téléphone pour me dire qu'elle a mal.

En effet, son col est centré, ouvert à 4cm et je sens nettement les petits membres au travers de la poche. Ni une ni deux nous montons pour faire la péri.

Elle est à présent soulagée, la suite ne tarde pas car à ce terme il n'y a pas besoin que le col soit complètement dilaté.

Son passage furtif l'a faite sursautée, elle est inquiète, je lui explique donc que ça y est bébé est sorti. Je l'emballe délicatement après avoir coupé le cordon et le donne à ma collègue qui sort de la pièce. Le médecin arrive pour faire une révision utérine, le placenta ne veut pas venir et ce geste est d'autant plus compliqué à exécuter que le col n'est pas complètement dilaté. Bref une fois terminé je recouche la dame, son mari est là, ils sont tous les deux très calmes, ils ne cessent de nous répéter qu'ils se sentent bien entourés et que cela les rassure. Je leur propose, s'ils le souhaitent, de le voir (c'est un garçon). Ils le souhaitent vraiment.

Une fois devant eux, le regard de la dame s'illumine, elle est extrêmement surprise de voir qu'il ressemble à un petit être humain, il a ses petits doigts, ses oreilles, son nez etc... (ce sont ses mots). Elle le trouve beau.

Elle a 40 ans, c'est sa 3ème fausse couche, cette grossesse était la seule à être allée aussi loin au niveau du terme. En voyant ce bébé, elle (et son mari également biensur) se rend compte qu'elle a été capable de "fabriquer" ce petit être, qui malgré ce terme précoce est déjà bien formé et ressemble à tout sauf à un "monstre foetal" qu'elle devait s'imaginer.

Elle est très émue, elle l'observe avec attention, l'admire même, c'est d'ailleurs très troublant car elle semble même heureuse.

Tous deux ne souhaitent pas d'autopsie.

Au bout de quelques heures nous la raccompagnons à l'étage en dessous dans sa chambre. Ils nous remercient chaleureusement, pour nous c'est rassurant de se dire que malgré cette épreuve terrible et difficile (sans oublier leur affreuse expérience dans l'autre établissement), ce couple s'est senti entouré et soutenu car on ne se sent jamais assez compétent dans ce genre de situation.

 

Commenter cet article

said said 16/12/2019 21:15

GRAND MAITRE DU RETOUR AFFECTIF

Bonjour Mme, Mr
Moi je me nomme Grand voyant marabout said ce qui signifie la solution a vos problème dans 7 jour, Je suis grand maître said du retour affectif , héréditaire de mon père très puissant donc pas de soucis à ce faire, voici un peux ce que je fais comme travaille de rituels:


Retour Affectif Rapide dans 7 jours
Rituel pour devenir attirant(e)
Rituel pour reprendre avec son ex
Rituel pour en finir avec l'infidélité
Rituel pour stopper la jalousie
Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)
Rituel contre la jalousie matérielle
Rituel pour stopper la malchance
Rituel pour attirer l'argent
Rituel pour réussir son avenir amoureux

Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 7 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, dés envoûtement, fidélité,
Impuissance sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. , travail
Efficace et rapide.

100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, il n'y a pas de
Problème sans solution. je suis le seule a par dieu a trouver une solution à tous vos problèmes car si je commence ce travaille je pense bien que votre marie vous reviendra et vous serez unis pour le reste de votre vie si vous le désirez bien
Mme ne vous faite plus de soucis car vous venez de trouvez la solution a ce problème alors n’hésiter pas a me contacter
Pour ses rituels je dispose plusieurs sortes de vaudou et plusieurs maniérés de procéder

Si vous utilisez une de mes Rituel vous trouverez la satisfaction dans 7 jours au plus.

PS/ les résultats sont garantie à 100% avec une durée de 7 jours ni plus ni moin .

NB/ Quelques soit la durée dont votre amour ou l'homme de votre vie vous a quitté il reviendra à coup sûr dans 7 jours ou votre femme . Quelques soit la personne concerné dans moin de 7 jours il ou elle s'inclinera sous votre charme et vous aurez le parfait contrôle sur lui .

Donc pour le moment je ne veux rien prends d'abord pour le travaille, car c'est après la satisfactions que vous aurez a me donnez ce que votre cœur désire comme récompense.

Voici mes coordonnées.

mail: marabout.said@hotmail.fr

MERCI

Marion 15/11/2017 23:33

Une experience de OUFFFF en PMA français. Je vous jure, je n’aurai jamais pu immaginer ça ! On était déjà parents d’un enfant de 5 ans lors de cette décision d’avoir le deuxième. Mais quelquechose n’aller pas. On essaye un mois, deux mois, six mois. Rien ! On a changé la nutrission, tout hyper équilibré. Aucun effet, déjà un an des tentatives. Et ok, voilà que notre couple va consulter chez un spécialiste à Paris. Après avoir fait tous ces analyses de fertilité pour avoir la conclusion médicale. Non seulement les attentes pour chaque analyse sont longues et affreuses, mais le pire est d’apprendre votre infertilité...Son existence génante.
Le problème n’était pas aussi grave que ça au début. Les examinations ont montré une anomalie du spermogramme. Mesdammes, quel drame on a vécu après la conclusion du médecin. Mon mari était tellement triste. Il se sentait coupable et oppressé. J’ai eu la peinne de le soulager.
Comme solution le gynéco nous a recommander une insémination artificielle. Au début mon mari n’a pas voulu recourrir à la procréation médicale. Peut etre à cause du résultat des analyses. En tous cas il m’a dit qu’on doit prendre notre temps à refléchir. On a essayé l’adoption. Mais notre candidature a été vite rejeté, parce que nous avons déjà un enfant. Je ne comprends pas ce refus, il me semble que pour l’enfant c’est plus facile d’integrer dans la famille s’il n’est pas seul. Ben, la décision est définitive.
Le sujet du deuxième bb était du genre tabou. Pendant plus ou moin trois mois après le refus de la commission d’agrement. Pourtant je n'arrive pas à abbandoner cette idée. Souvent l'envie d'enfant est trop fort est inoubliable. Au fait, qu'est ce qui me sépare de ma seconde maternité? Une simple IAC?Ben alors je m'y lance. Je cassais les oreilles à mon chéri, heureusement pas trop longtepms. Car en réalité notre envie d'enfant est mutuel.
On a recontacté notre médecin spécialiste en expliquant que oui, bon on est pret pour IAC. Donc il nous a mis au protocol. On a passé la procédure sans souci. Cela pouvait etre une belle expérience, mais ça a mal tourné à la fin.
Voila, le jour de pds 1 arrive. Je pars dans la clinique pleinne d'espoire. Le delai d'attente presque fini. L’infirmière m’a pris du sang pour l’analyse de HGC. Le test était positif, ma grossesse fut confirmée. Je me sentais tellement contente. Je sentais une nouvelle vie grandir en moi. C'est magique de resentir le liaison entre toi et ton tout petit bébé. Et les séances d’echo ont été des moments magnifiques.
Mais la 8 semaine de grossesse le coeur du bb s’est arreté... On ne sait pas pourquoi. J’ai le choc. Je sais plus ce qui se passe. J‘ai l’impression d’avoir perdu ma propre vie... Euh, le gynécologue a refuser de faire tout de suite le curetage. Donc il me prescrit le cytotec. 2 par voie vaginal et encore un le jour suivant. J’ai saigné et j’ai eu des contractions mais pas trop fortes.
Ce n’est pas sorti. Donc on augmente le dosage. Et le médecin m’a prévenu des douleurs attroces. Comme si les précedents ne me suffisaient pas. Le premier jour c’était vraiment vraiment horrible ! J’ai saigné énormement. Mais le jour suivant après que j’ai finit le dosage préscrit le cauchemar est arrivé. Vers le soir je me suis senti très mal, plus que jamais pendant tout ce temps. Les douleurs m’ont litérallement coubré. Je me suis allongé par terre. Heureusement que tout est arrivé à la maison et que mon mari était là. J’ai perdu conscience.
Je me suis reveillé en urgence. Des saignement ont été trop forts et il n’y avait autre solution qu’une opération urgente. Sinon j’aurais perdu trop de sang. Après cet accident je ne peut plus porter l’enfant. Oui j’ai mes ovocytes, mais ça ne sert à rien. Puis que chez nous c’est possible de traiter l’infertilité causé par l’absence des ovocytes. Mais en ce qui concerne l’infertilité où la femme ne peut pas porter l’embryon il n’y a aucune rimède.
Lorsque je me suis rendu compte de tout ce qui c’est passé j’ai eu un choc. J’ai pu mourir ! Et ma famille ? Ahhhh.... C’est horrible ce qui peut arriver en pma français.
Et que dois-je faire maintenant ? Aller dans une des cliniques étrangers ? Et franchement je m’en fou que les cliniques étrangres évoquent des polémiques chez nous. Souvent ils ont des traitements beaucoup plus éfficaces!

txatxalina 10/03/2011 21:48



Tu le racontes tellement bien !!!


Et oui, le métier de sage-femme n'est pas que rose, ceci dit et tu le décris parfaitement bien, notre rôle est bien global :)


et c'est rassurant de voir qu'il y a des collègues qui vivent le moment aussi bien et on se sent moins seul !


Bise de Litch ;)



martine desmares 13/02/2011 09:56



Voilà bien ce qu'est l'expérience, la traversée du doute, et de l'innatendu !


Ce boulot n'a de cesse que de questionner notre position face à l'IMPOSSIBLE à apprendre ! La transmission se fait chaque fois qu'on témoigne de cela pour les étudiants, les parents, les équipes.
Beaucoup de RESPECT ET D ATTENTION, bien des questions pour comment faire à chaque fois !


Merci pour ton témoignage délicat, et très Pro de ce fait...il est surtout plein d'humanité et de tact, être épaulé quand on perd son enfant est un souvenir qui reste gravé dans le marbre de la
mémoire des parents. A la rencotre du premier entretien individuel, ils parletn de cet impossible enfant pour eux (3 èmes incident) devenu un enfant réel, leur enfant et ouvrant à des possibles
parentalité. Il faut parfois passer par la perte, pour faire exister sa place de parents impossible à penser.


Merci



Gromitflash 11/02/2011 00:36



Histoire de sage-femme, la face cachée du métier (le truc qui vend pas du rêve aux nouveaux arrivants).


Merci de le raconter si bien.



Lullabaloo 11/02/2011 12:25



Face cachée que l'on se prend en pleine face une fois que l'on prend en charge ces couples (pour peu que la 1ère fois cela arrive lorsqu'on est toute seule, la nuit... après heureusement j'avais
une super auxi puer avec moi)


Merci à toi pour ce petit mot