Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stage au Maroc : le Retour

Publié le par Lullabaloo

Mon stage au Maroc s'est terminé récemment, c'était bien plus intense que ce à quoi je m'attendais et m'étais préparée. Les premières gardes ont été difficiles physiquement et mentalement (15h de gardes une nuit sur deux + 2h de transport aller-retour) avec tout ce qui s'est passé au cours de celles ci : des morts nés/fausses couches tardives, des réanimations bébés à tour de bras, des ventouses (à tort et à travers), des révisions utérines, des épisios recousues sans aucune anesthésie locale faute de matériel (parfois plus de gants...!) et sans lumière, des dystocies des épaules, etc...
Afin de diminuer la mortalité des femmes, le maroc a instauré les accouchements gratuits (du moins dans la région ou j'étais) mais sans pour autant fournir plus de matériel et de place. Donc la maternité tournait à une bonne trentaine d'accouchements/jours, les femmes accouchent dans la même pièce séparées par une cloison mais tout de même face à face (6 places).
L'adaptation a été plutôt difficile mais au bout d'un moment on se lance et on est très vite confrontée à se débrouiller seule de chez seule (pas de pédiatre, un gynéco de garde mais là que pour les césariennes) autrement dit les ventouses c'est nous qui les faisons de même que les épisio et leur réfection.


Donc comme je le disais très vite on doit se débrouiller car on se retrouve sans personne à un accouchement qui se fait dans la salle des expectantes (salle de "travail" ou les femmes se partagent parfois un lit pour 2).
Une fois qu'on est lancé et bien on fonce et on fait de son mieux, pour les réanimations bébé on fait ce qu'on peut avec une unique table chauffante, sa sonde d'aspi et un ballon de ventilation retrouvé dans un tiroir perdu (pas de matériel d'intubation...), au début c'est impressionnant de réanimer un bébé mais après on fait ça presque mécaniquement car si l'on connait bien la procédure à suivre et bien une réa se finit quasi toujour bien sauf en cas de problème plus profond comme des malformations (et là on a pas de pédiatre...! sauf quand il passe le lendemain matin).
J'ai pu faire 19 accouchements en solo (compris le suivi de travail de l'admission au suivi post partum immédiat sauf en cas d'arrivée à complète le suivi pré-acccouchement est plus court ! ;-D), recoudre quelques épisios et déchirure (dans des conditions tellement mauvaises qu'en france cela me paraitra aisé avec un éclairage adapté ainsi que le matériel), faire des ventouses (sans aucune fierté car c'est pas un plaisir du tout !) et ainsi assister une bonne centaine d'accouchements.
Les locaux n'étant pas chauffés lorsqu'on sort le bébé il fume tellement il fait froid !!! du coup on sèche, on habille, on emmaillote à la vitesse de l'éclair. Les femmes sont pour la plupart incroyables, elles m'ont épaté par leur courage et leur résistance à la douleur, certe elles crient mais on comprend pourquoi ! Il suffit de leur accorder une attention, une présence réconfortante, des gestes doux et elles vous remercie comme si vous aviez fait quelquechose d'incroyable ! une femme très pauvre (car ce sont les plus pauvres qui venaient dans cet hôpital précisément) a même voulu me donner 20 dirhams après l'accouchement...!
Je ne peux en aucun cas négliger le fait que les sages-femmes aient été accueillantes et agréables malgrè que je ne sois pas en accord permanent avec leur pratique mais cela n'était pas mon but de venir leur dire ce qu'elles devaient faire ou ne pas faire, j'ai pratiqué à ma façon les accouchements auxquels je participais de même que les réa (qui sont fondamentalement différentes... mais pas la peine que je les décrive ici).
En résumé, une expérience incroyable, des conditions à l'opposé de nos pays et de nos convictions.
Concernant le Maroc à proprement parlé, un pays magnifique, ou il fait bon et beau, des gens accueillant et très très très généreux, des rencontres magiques qui m'ont fait oublier les tracas et l'indifférence des gens en Europe.
Bref tout simplement inoubliable et incroyablement enrichissant !



Voir les commentaires