Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mobilité obstétricale [partie 4] pendant le travail, engagement au niveau du détroit MOYEN

Publié le par Lullabaloo

[N'oubliez pas de lire l'introduction à la mobilité obstétricale + anatomie du bassin,la mobilité obstétricale en prénatal et pendant le travail : le détroit supérieur]

A présent, nous sommes toujours pendant le travail, la tête de bébé continue de s'engager dans le bassin et est au niveau du détroit moyen :

bassin-et-detroits2moy.jpg

  • Ainsi LA notion essentielle ici est l'ANTEVERSION du bassin (soit l'inverse de la rétroversion) : celui-ci doit "basculer" en avant (dos droit sans cambrer et sans arrondir le dos) pour aider bébé à progresser dans le bon axe :

anteversion-bassin.jpg


  • La seconde notion est la nutation ou rotation des fémurs vers l'intérieur = resserrer les genoux (inverse de la contre-nutation). Cette mobilisation va écarter les ischions (et épines sciatiques) et rapprocher les ailes iliaques ce qui agrandira les détroits moyen et inférieur pour que bébé progresse encore mieux.

nutation.jpg

Voici des propositions de positions où le bassin est en antéversion :

ballonSur le ballon, en appui en avant, la flèche signifie que l'on peut en profiter (la SF ou le papa) pour masser le dos (surtout les 2 creux dans le bas du dos qui sont en fait l'arrière des crêtes iliaques). Sur le ballon ou autre il est possible en plus de s'avancer sur celui-ci pour pouvoir resserrer les genoux et ainsi faire une nutation et "ouvrir" les parties inférieures du bassin.






4patteslitLa position 4 pattes "aménagée" sur le lit appuyée sur le ballon ou sur le dossier relevé convient bien, notamment s'il y a une péridurale.






boudha.jpg

                      boudha2.jpg


La position du "Boudha" avec une galette sous les fesses pour une bonne position du dos (droit et étiré !!!) et des coussins sous les genoux pour éviter de trop étirer les ligaments (position idéale sous péri aussi). Rester dans cette position maximum 30 minutes afin d'éviter les oedèmes du col. Pour éviter ce risque cette position est donc mieux adaptée par exemple à une dilatation avancée quand bébé est encore haut.

NB : Elle ne respecte pas la nutation mais a son effet pour bien faire descendre bébé aussi donc c'est à tester si en nutation il ne descend pas....

(Si bébé descend bien, alors cette position peut être réadaptée pour la suite : lors de l'engagement au détroit inférieur ou dans ce cas il suffit que la patiente appuie son dos contre le dossier pour mettre son bassin en rétroversion (voir partie suivante sur les positions lors de l'engagement au niveau du détroit inférieur.)


Le détroit moyen est également une zone de rotation, donc là où le bébé tourne.

On peut alors l'aider via ces exemples de positions :


petitesirène

La position "petite sirène", accoudée sur le ballon ou sur un gros coussin (s'allonger du côté opposé au dos du bébé ou alors se mettre du côté ou vous vous sentez le mieux, le confort personnel avant tout !)   





DLG

Bon alors désolée pour ce schéma peut être pas très évident, en gros et simplement, c'est s'allonger sur le côté (décubitus latéral) du côté opposé au dos du bébé puis varier (après si madame ou bébé n'apprécie pas un côté ce n’est pas grave on se met du côté qu'il faut. Ce qui est important c'est de bien se tourner (en quasi ventral) et de tendre la jambe du dessous et  plier la jambe du dessus avec un angle buste-fémur (jambe) de moins de 90°, la jambe proche du buste quoi.Sans coussin et le genoux du haut contre le lit, nous avons ainsi une nutation (rapproche les genoux) et le bassin s'ouvre au niveau des détroits MOYEN et INFERIEUR

On peut mettre un coussin banane entre les jambes si nous sommes en début de travail avec un bébé qui s'engage au détroit SUPERIEUR car le coussin entre les jambes créé une contre nutation (écarte les genoux).

perroquet

Assise au bord du lit, grâce au "perroquet"/triangle en tête de lit, se suspendre et faire une "vrille" avec le buste vers le côté opposé au dos du bébé. La gravité fait descendre bébé, et la vrille sert les abdos pour l'aider à tourner. (importance de toujours bien garde le dos droit et étiré !)

NB : les genous peuvent être rapprochés pour conserver une nutation.

 

 

 

 

 

Il est important de savoir que même sous péridurale il est tout à fait possible de se mobiliser, c'est même plus que recommandé ! Tout est adaptable, après il faut aussi avoir un personnel conciliant et qui s'y connait un minimum en mobilité obstétrical.

Vous pouvez ensuite aller consulter (dans l'ordre) : toujours lors du travail : le détroit inférieur

Commenter cet article

Lullabaloo 10/06/2010 16:28



Biensur que c'est possible après c'est sure que la perfusion peut parfois entraver les mouvements de même que le monitoring posé en permanence (les déclenchements sont beaucoup plus monitorisés
pour bien surveiller les effets du Synto et voir si bébé ne souffre pas).


Justement je suis convaincue que cela permet que l'induction ne traîne pas des plombes, on garde un bon rythme de progression du travail et on reste plus dans la "physiologie" dans le sens ou ça
empêche quand même que le travail stagne (on sollicite au max ;-) ) et donc ça évite d'utiliser forceps et ventouses puis ça évite même bcp plus une césarienne...


Par exemple (ce n'est qu'un exemple et donc un cas), pour mon examen en salle l'autre fois, j'ai récupéré une dame, c'était pour son 2ème bébé, déclenchement à 6h du matin avec perf de Synto
après un prostin (déclenchement de convenance donc bon.... je ne vais rien dire hein). Je la récupère donc à 7-7h30 du matin à 2cm col bien postérieur et court, un bébé qui sollicite tout juste
le col (qui n'appuie pas des masses quoi). Je la trouve allongée sur le dos donc illico je lui propose ce qui convient en fonction d'où elle en est, on bouge on bouge on bouge, bébé est en
postérieur en plus je précise, la péri est posée.


Résultat : accouchement à 11h30 du matin d'un beau bébé de 4kg ! et la mobilisation y était pour quelquechose c'est sure !


Bref je vais en user et en abuser ça évite bien des complications ;-)



Elodie 09/06/2010 22:20



C'est super intéressant tout ça!


Vraiment, c'est formidable! Pour les mamans qui accouchent naturellement, ça doit beaucoup aider.


Est-ce que si on est déclenché c'est aussi possible ce genre de position ou l'on doit simplement observer la position gynécologique?


Comme j'ai été déclenché pour les deux, j'ai pas eu le choix des positions... On m'a juste mis la patte en l'air sur le côté à la fin pour aider à faire descendre bébé... Qui malgré tout, était
très bien en haut! J'ai du pousser moi-même pour que bébé s'engage vraiment sinon césarienne...